•  

     

    Il persiste l'idée romantique que la souffrance et la douleur sont les preuves palpables que l'on est un être humain empli de sentiments.

    Que nous sommes capable de sentir et de ressentir, que nous sommes vivants.

    Comme si la souffrance était la seule émotion capable de nous faire réagir.

    On y trouve même une forme de poésie et qui devient pour beaucoup une source inépuisable d'inspiration. On entretient alors cette douleur lancinante, lui trouvant une grandeur et une puissance qu'aucun autre sentiment ne peut égaler. On  s'y baigne avec une délectation inconsciente, se battant sans cesse pour qu'elle disparaisse sans vraiment y croire.

    De cette souffrance naissent des tas d'œuvres magnifiques : Photographies, chansons, peintures, littératures. On l'anoblie, la transcende et lui donne une magnificence aux yeux du reste du monde.

    Et pourtant...

    Pourtant la souffrance, la douleur empêchent d'avancer et de croire en la vie. Elles ne produisent pas autant d'émotions que la joie, l'amour et ces instants de bonheur que la vie distille au compte gouttes.

    Le bonheur est plus discret, plus furtif parfois. Il est une succession d'instants de grâce qui passent sans même que l'on s'en rende compte à moins de poser son regard sur eux.

    Si seulement on avait la capacité de les pointer du doigt lorsqu'ils s'installent le temps d'un sourire, d'un rayon de soleil, d'un moment de partage, on se rendrait compte qu'ils sont les seuls qui vaillent la peine qu'on s'y attarde, qu'on les écrive, qu'on les photographie, qu'on les peigne ou qu'on les chante.

    Ils sont ce qui donne un sens à cette putain de vie que l'on traverse et qui marque notre esprit, comme un album où les ombres n'existent que pour mettre en évidence la lumière.

    Prenons le temps de penser à chaque moment de douce sérénité, que le bonheur marque un point de plus en toute humilité ...

     


    votre commentaire
  • 3 artistes à ne pas manquer

    "Une photographie, c'est un arrêt du coeur d'une fraction de seconde"

    J'ai découvert la photographie il ya de ça très longtemps, avec mon père photographe dans sa jeunesse. Je me souviens de ces poses prises sous son objectif pour ensuite découvrir mon visage parmi tant d'autres, reflet de mon âme d'enfant, d'instants que je croyais uniques et à jamais disparus.

    Plus tard, j'ai gouté à la magie de la chambre noire, à ses secrets et à ses moments indicibles où le papier glacé révélait ce que seul l'artiste avait pu capter.

    Bien plus tard, j'ai servi de modèle, jouant avec l'objectif, sans jamais douter de ses capacités à me transcender.

    Aujourd'hui j'essaye d'apprendre et je continue de m'émerveiller devant le talent de ces artistes que je ne pourrai certainement jamais atteindre.

    Ils sont nombreux à "tâter" de l'objectif, à capturer le temps...Permettez moi tout de même de vous présenter 3 artistes, amis, mentors, professeurs et conseillers dont la puissance explose à chaque photographie .

    Bon voyage ...

     

     

    La châtelaine : Le miroir magique

    3 artistes à ne pas manquer

    J'ai une histoire particulière avec cette artiste. Elle est comme son art vraie, entière et sans concession.

    Une artiste à part entière avec ses doutes, ses coups de coeur et ses coups de gueule.

    Lorsqu'elle photographie les gens et le monde qui l'entoure, elle fait apparaitre ce que peu on cherché à découvrir.

    Véritable miroir des émotions qui ne veulent se découvrir par peur de l'inconnu, elle vous tire le portrait et tout ce qui s'y cache par pudeur.

    Elle est de ces artistes qui vous poussent à aller encore plus loin et qui cherchent constamment la faille ou l'étincelle que personne ne verra à part elle.

    Découvrez sa page Facebook et vibrez avec elle à chaque image : La châtelaine photography

    Sa galerie DeviantArt : la-chatelaine.deviantart

     

    Manu. B : Le sorcier

    3 artistes à ne pas manquer

     

    Véritable sorcier de la photographie, je vous invite à découvrir l'univers de cet artiste au talent indéniable.

    Un univers particulier qui vous emmenera aux frontières d'un monde qu'il manipule avec talent pour transcender son sujet favori : la femme et ses incroyables visages.

    Poésie teintée de mystère, il expose sur son site sa vision nébuleuse de la féminité pour en faire ressortir sa beauté originelle, exorcisant la vulgarité qu'un nu s'il n'était pas artistique pourrait suggérer.

    Son site : Manu B Photographique Studio

    Sa page Facebook : Manu. B Photographique Studio FB

     

    Sébastien Israël : Le conteur

    3 artistes à ne pas manquer

    Il est le poète par excellence, celui qui en chaque image conte la magie d'un instant volé.

    Ses photographies vous transportent et rappellent à vous, une émotion, un souvenir ou une histoire.

    Difficile de décrire l'univers de cet artiste tant il est étendu : chaque objet, paysage ou âme figé par son oeil, vous fait voyager au delà d'une réalité qu'il sublime naturellement.

    Découvrez ce faiseur d'histoire sur son site : Sebastienisrael.com

    Et sur sa page Facebook : Sébastien Israel Photographer

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Humeur du jour 06/01/2013

     

    Premier week end de l'année, premier dimanche tout en douceur.

    J'ai laissé mes volets ouverts  pour laisser le soleil et ses premiers rayons me sortir de mes rêves.

    J'ai souris en voyant ce petit rouge gorge sauter sur les branches de l'oranger qui décore ma vue et je l'ai écouté me dire combien cette journée serait douce.

    Puis et parce que c'est dimanche je me suis lentement laissée bercer par les bras de morphée pour me rendormir apaisée.

    Lorsque que 2 heures plus tard je suis sortie de mon lit, j'ai regardé mes décorations de noël et j'ai décidé qu'il était temps de les ranger avec la certitude qu'on se reverrait en fin d'année.

    Je crois que la fin d'une année ne sonne pas pour moi le 31 janvier à minuit mais bel et bien lorsque je range les guirlandes illuminées et tout ce qui me rappelle que les fêtes sont terminées. C'est un moment douloureux et joyeux à la fois. On fait le bilan de l'année écoulée, on retient une larme (voir deux) et on sourit à ce qui nous attend déjà.

    On dresse le tableau de nos erreurs, celles des autres et on rêve à ce qu'elles ne se renouvellent pas.

    On a envie d'y croire, de se laisser aller à espérer, on veut juste traverser le miroir et ne plus morfler.

    On veut repartir d'un bon pied, se laisser porter par ce que la vie a décidé sans perdre le fil de l'histoire, juste continuer d'avancer ...

     

     


    2 commentaires
  • A l'aube de cette nouvelle année...

    A tous et à toutes, j'aimerai que 2013 vous apporte tout ce que 2012 n'a pas su vous offrir et que cette nouvelle année vous évite les emmerdes et autres cata des autres années, avec l'option évidente de ne pas en inventer d'autres.


    2012 a annoncé la fin pour beaucoup d'une période, on entre soi disant dans une un ère de renouveau, je le souhaite donc pour vous superbe , empli d'amour et de sagesse. Que ce monde en perdition choisisse la voie de la rédemption pour éviter qu'il ne parte pas plus en cacahuète qu'à l'heure actuelle, que les Hommes avec un grand H, oublie leurs Ego avec un petit e, et que le P du pouvoir revête le costume de l'équité.

    Je vous embrasse tous et toutes, et plus particulièrement ceux que 2012 à écorché et je sais qu'ils sont nombreux...

     

    Crédit Photo Rubi-06


    votre commentaire
  • J'ai mal à ce monde...

    J'ai mal au monde qui est le mien
    oubliant qu'à personne il n'appartient.
    Et pourtant j'entends sa lente agonie
    Plainte douloureuse d'une Gaïa meurtrie.
    Planète assoiffée par ses habitants corrompus
    Je la contemple, impuissante et vaincue.
    Comprendrez enfin vous sa souffrance ?
    Laisserez lui vous une dernière chance ?
    J'ai mal à cette terre privée de ses forces
    Coup après coup dépecée de son écorce.
    Je rêve d'une planète honnête et solidaire
    D'un élan commun, utopie douce amère.
    Entendrez vous enfin son cri déchirant ?
    Vous arrêterez vous enfin un instant ?
    Il est temps d'espérer ensemble et 'agir
    Pour éviter qu'elle ne se laisse mourir.
    J'ai mal au monde qui est le mien
    Et peur de ce qu'il sera si nous ne faisons rien...

     

    Crédit montage Rubi-06


    votre commentaire