• Présidentielle 2012, ou le flou artistique dans sa version la plus olé olé !

     

    Je ne suis pas quelqu'un qui aime la politique et qui aime encore moins étaler ses idées, convictions et j'en passe. D'abord parce qu'on a tous nos histoires, notre culture et notre intime conviction de ce qui est juste ou de ce qui l'est moins, mais surtout parce que ça part toujours en cacahuète !

    Mais cette année, grande année dans l'univers politique j'ai choisi d'ouvrir un peu ma gueule ! Je ne vous inciterai à rien, mais je veux juste faire le constat d'une chose commune ou presque à tous

    Il y a longtemps, on votait pour un parti. Je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaitre comme dit si bien la chanson. Un temps où l'on avait 5 grands axes , si bien imagés par notre assemblée nationale en demi cercle (appelons le demi- camembert ^^).

    On avait le centre, la droite et la gauche et leur deux extrêmes. Aujourd'hui si le camembert existe toujours matériellement, il l'est beaucoup moins dans la réalité. Ce demi cercle en effet reste trouble pour la plupart des Français en âge de voter. Entre une gauche "caviar" , une droite qui tend vers son extrême et un centre franchement transparent, difficile de reconnaitre le paysage politique de ce temps révolu qui nous simplifiait quand même bien la vie à nous pauvres français moyen qui avons bien d'autres priorités aujourd'hui que de comprendre les nuances discrètes que l'on nous distillent à longueur de journée.

    Oh bien sur restent les extrêmes qui eux ne changent pas beaucoup si ce n'est version grand méchant loup, pour mieux nous appâter mon enfant ^^

    Aujourd'hui on vote pour des hommes, qui passent leur temps à se battre en mettant leur égo en avant, à coup de scandales purement privés, et autres injures personnelles, et nous dans tous ça on fait quoi ? On se la rejoue façon télé réalité ? Tiens c'est une idée, peut être que si on les mettait dans une maison 24h sur 24h, au moins ils nous feraient rigoler, voir ils pourraient s'entre tuer et nous on taperai 1 ou 2, après un débat en direct...

    Conclusion, lorsqu'entre amis ou collègues on parle politique (parce qu'on est pas non plus hors du temps) et qu'on demande sans arrière pensée : "Tu sais pour qui tu vas voter toi cette année ?" , la réponse est toujours plus ou moins la même :"Non, je sais pour qui je ne voterai pas, mais de là à savoir pour qui je vais voter ...Hum ...Hum..."

    Et vlan ! Nous voilà bien avancés !!

    Pour ma part, je suis comme la plupart des gens, je sais pertinemment pour qui je ne voterai pas, parce qu'il y a quand même des idées à laquelle je ne peux adhérer, mais le flou reste entier quand à la finalité. Alors messieurs, mesdames si on parlait vraiment de ce qui nous intéresse, sans jouer aux petits coqs de basse cour, et à celui qui a la plus grosse...Parlons de nos salaires, de nos impôts, de nos enfants qui perdent espoirs devant la dure réalité de la vie, à ces milliers de gens qui crèvent la dalle en 2012, à cet espoir que l'on perd chaque jours un peu plus, aux bras ballants que l'on offre devant la montagne infranchissable qu'est devenu nos fins de mois. Parlons de nous, de notre planète, de ceux qui oublient chaque jours que l'être humain à la faculté de changer...Redessinons le demi camembert, que l'on sache sans aucun doute avec qui avancer selon nos idées, nos valeurs ...Juste pour éviter que ceux qui savent aient le monopole de cette dernière liberté !

     

     

     

    Rendez-vous sur Hellocoton !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :