• J'ai mal à mon adolescence...

    J'ai mal à mon adolescence...

     

     

    C'est d'abord cette lueur , cette insouciance et ces rires enfantins qui disparaissent.

    C'est cette pression constante qui jour après jour devient plus pesante.

    Celle de ne pas décevoir malgré les moyennes qui frisent le 16/17, ses parents, ses professeurs et surtout soi même.

    C'est le manque de confiance en soi, ce corps qui change et qui malgré les compliments ne plait pas devant le miroir.

    C'est les premières amitiés qui déçoivent, les désillusions et cet avenir qui s'enveloppe d'une brume d'incertitudes.

    C'est le cerveau qui cogite sans arrêt et qui empêche de s'endormir sereinement, accumulant une fatigue chronique dont aucunes vitamines ne viennent à bout.

    C'est l'impression d'être nulle, bonne à rien malgré tous les succès de la vie de tous les jours.

    C'est cette envie de câlins, de redevenir petite fille tiraillée entre celui d'indépendance et de grandir sans nous.

    C'est un ensemble de contradictions et de paradoxes qui agrandissent le malaise un peu plus chaque jour.

    C'est le besoin de faire une pause d'être soutenue avec la honte discrète de demander de l'aide, parce qu'à 14 ans on estime être "grande" et que c'est forcément un constat d'échec que de ne pas s'en sortir seule.

    C'est un trop plein, un amas de petites choses, sans doute sans importance aux yeux des adultes...

    C'est notre enfant dont le corps et l'esprit fatigue, s'épuise à retrouver son équilibre.

    Mais c'est surtout, une oreille attentive qui ne juge pas son enfant, celle d'une maman  qui entend au delà des paroles cette phrase terrible : "J'ai mal à mon adolescence..."

     

    Ps : Je voulais te dire, te rappeler, que tu es et restera à jamais, ma vie, mon tout, mon essentiel. Que je suis à jamais fière de ce que tu es et de ce que tu seras parce que tu es vraie et unique. Parce que tu es un bout de moi, le meilleur, ma plus belle réussite. Que lorsque la vie me parait morne, triste et difficile c'est de te savoir près de moi qui me la rend importante. ........Je t'aime ma fille

     


     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 16 Novembre 2012 à 16:03
    unicks

    c'est si joliment dit, et tellement vrai!

    2
    Minaddict Profil de Minaddict
    Vendredi 16 Novembre 2012 à 16:06

    Merci unicks ^^ C'est tellement vrai, mon ado va mal et c'est pas facile de la rassurer !

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :